L’IE et l’ISP unissent leurs forces en faveur des services publics

mercredi 31 décembre 2014
par AYINDO Célèstine
popularité : 5%

En signant ce matin (18 décembre 2014) un accord de coopération, l’Internationale de l’Education (IE) et l’Internationale des services publics (ISP) cherchent à unir leurs forces afin de renforcer les deux fédérations et leurs affiliés.

« L’accord d’aujourd’hui est une étape importante dans les étroites relations de travail entre les fédérations », a déclaré le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen. « Il permettra à l’IE et à l’ISP d’accomplir plus efficacement la tâche importante que constituent la promotion et la défense des services publics et des syndicats qui représentent ceux/celles qui les fournissent. »

L’IE et l’ISP représentent à elles deux environ 50 millions de travailleurs/euses, parmi lesquels 60 pour cent sont des femmes.

Avec plus de 30 millions de membres et 401 affiliés répartis dans 171 pays, l’IE est le principal syndicat d’éducateurs au monde. Les membres de l’ISP, implantés dans 154 pays et territoires, travaillent dans différents secteurs des services sociaux, notamment l’éducation, où le syndicat représente le personnel de soutien à l’éducation.

Cet accord aidera les deux organisations à combiner leurs efforts et leurs intérêts communs grâce à une collaboration en faveur de nombreux projets et campagnes, permettant ainsi aux deux syndicats d’atteindre leurs objectifs.

Grâce à cette étroite collaboration et au partage de leurs ressources, l’IE et l’ISP pourront couvrir davantage de thèmes et de régions à travers le monde. L’accord précise que les deux organisations « s’abstiendront de chercher à recruter toute organisation membre » déjà affiliée à l’autre fédération.

L’accord renforce également le rôle des deux organisations internationales : il mentionne que l’IE reconnaît que l’ISP est responsable du personnel issu de la fonction ou du domaine public lorsqu’ils font partie de services publics externalisés, tandis que l’ISP reconnaît que l’IE est responsable du personnel issu du domaine de l’éducation, qu’elle soit publique ou privée. Il reconnaît également que l’ISP tout comme l’IE comptent parmi leurs membres des syndicats représentant le personnel de soutien à l’éducation.