AFLATEEN+ : Un nouveau projet de la FESEN

jeudi 20 février 2020
par AKLOBESSI Kodjo
popularité : 10%

Le Village du Bénin (Lomé) a servi de cadre le jeudi 19 décembre 2019 au lancement officiel des activités du Projet AFLATEEN +, un projet qui sera mis en œuvre au Togo par la FESEN en partenariat avec le Ministère des Enseignements Primaire et Secondaire (MEPS), avec l’appui financier de la fondation Dubaï Cares et l’assistance technique de AFLATOUN INTERNATIONAL. Une trentaine de participants dont des cadres du MEPS et de ses directions centrales (la DF, la DESG, la DEPP…) ; les inspecteurs de l’éducation nationale, les syndicalistes, les enseignants, les partenaires financiers (BCEAO ; Moov-Togo ; Plan-Togo ; MIJ-Togo et autres ONG) étaient présents.

JPEG - 81.4 ko

Dans son mot de cadrage, le Secrétaire Général Fédéral de la FESEN Monsieur Sènon HOUNSIME s’est félicité de l’état des relations de partenariat avec AFLATOUN INTERNATIONAL, qui, à travers le lancement du Projet AFLATEEN + au Togo, vise à doter les jeunes de 14 à 18 ans, sur une période de trois ans (2019-2022) de compétences sociales et financières nécessaires à leur épanouissement. Il n’a pas manqué de saluer les efforts faits par le gouvernement à travers le MEPS qui a autorisé l’intégration des concepts Aflatoun dans les curricula du préscolaire et du primaire. Madame TITORA, la Secrétaire Générale du MEPS a d’abord situé le projet AFLATEEN+, qui, en réponse aux multiples enjeux de l’heure, vise à « inoculer » les germes promoteurs des valeurs sociales aux jeunes au sein de nos communautés. Elle a fait un clin d’œil à l’Objectif de Développement Durable 4, au Plan Sectoriel de l’Education 2014-2025 et à la réforme des curricula d’enseignement axée sur les compétences en cours et s’est félicitée de l’intégration des concepts aflatoun aux contenus des champs de formation qui s’y prêtent au préscolaire et au primaire et qui vont s’étendre au premier cycle du secondaire. Les participants ont été essentiellement outillés sur les thèmes suivants :
-  Education sociale et financière des enfants et des jeunes : présentation, concepts, état des lieux et perspectives
-  Programme National d’Education Financière : perspectives et orientations
-  Présentation du Projet Dubaï Cares
-  Activités réalisées par la FESEN en matière d’éducation financière Il faut rappeler que le projet cible au Mali, au Niger et au Togo six mille (6000) jeunes (dont deux mille par pays) de 14 à 18 ans sur la période 2019-2022 et vise essentiellement à autonomiser les jeunes par l’établissement de clubs d’épargne et d’entreprise sociale et financière.