Progrès réalisés pour l’accès à l’enseignement primaire, selon le rapport 2013 sur les OMD

dimanche 28 juillet 2013
par AYINDO Célèstine
popularité : 6%

Le 1er juillet, Ban a souligné les réussites des OMD, les progrès importants qui ont été réalisés dans toutes les régions des OMD, et il a déclaré qu’il est encore temps de hâter les efforts pour réaliser de nombreux objectifs. Par exemple, en 2011, 57 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire n’étaient pas scolarisés. Les avancées réalisées en matière de scolarisation dans le primaire se sont ralenties, indiquant clairement que, sur la base des tendances actuelles, les OMD concernant l’éducation ne seront pas atteints.

Assurer un accès à tous les niveaux d’éducation

« A moins de mille jours de l’échéance donnée aux gouvernements du monde entier pour atteindre les objectifs de l’Education pour Tous, il est essentiel de répéter notre engagement pour obtenir une éducation publique gratuite de qualité pour tous », a déclaré le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, lorsqu’il a commenté le rapport. « L’IE estime que les gouvernements doivent garantir l’accès non seulement à l’éducation primaire, mais également à l’enseignement préscolaire de qualité, l’enseignement secondaire inférieur et supérieur, l’enseignement et la formation professionnel, l’enseignement supérieur ainsi que la formation tout au long de la vie. »

Il a ajouté : « Nous appelons les gouvernements et la communauté internationale à s’engager pour donner un coup d’accélérateur final pour réaliser les OMD avant l’échéance de 2015. »

« L’agenda post 2015, actuellement discuté, doit mettre l’éducation gratuite de qualité au cœur de la nouvelle stratégie de développement », a-t-il déclaré. « Le nouveau programme pour l’éducation doit placer les étudiantes et étudiants et les enseignantes et enseignants au centre des efforts pour assurer l’équité et la qualité dans l’éducation », a poursuivi van Leeuwen.

Van Leeuwen a remis en question l’approche réductionniste et étroite envers l’éducation, promue par certains comme une façon d’améliorer la qualité de l’éducation. « La notion selon laquelle la qualité de l’éducation, ce n’est que lire, écrire, compter et tester réfute l’essence même de l’éducation, qui consiste à permettre à de jeunes gens de réaliser leur potentiel et de contribuer positivement en tant que membres de la société », a-t-il déclaré. « Outre les compétences de base en écriture, en lecture et en calcul, nous devons également enseigner la résolution des problèmes, la citoyenneté mondiale, la créativité et les compétences artistiques. »

Van Leeuwen a annoncé que l’IE lancera son initiative Mobilisation pour une éducation de qualité le 4 octobre à New York et à Paris.